Antenne réseau à commande de phase

En télécommunication, une antenne réseau à commande de phase est un groupe d'antennes élémentaires alimentées avec des signaux dont la phase est ajustée de manière à obtenir le diagramme de rayonnement voulu.



Catégories :

Antenne - Composant électrique - Électrotechnique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le CRC a aussi mis au point une antenne réseau à commande de phase entièrement orientable en azimut dans la bande C qui utilise des résonateurs... (source : )
Antenne réseau à commande de phase pour satellite
Antenne de communication à réseau de phase

En télécommunication, une antenne réseau à commande de phase [1] (phased array antenna en anglais) est un groupe d'antennes élémentaires alimentées avec des signaux dont la phase est ajustée de manière à obtenir le diagramme de rayonnement voulu.

Histoire

Cette technologie a été développée pour la radioastronomie vers 1946, par Antony Hewish et Martin Ryle, à l'université de Cambridge. Ils ont obtenu un prix Nobel de physique après leur travaux sur plusieurs grands radiotélescopes utilisant ce concept.

Principe

diagramme simulé d'émission à plusieurs sources

Une telle antenne utilise le principe d'interférence, ou interférométrie, par N ouvertures. Comme chaque émetteur de l'antenne agit comme une fente, leur patron de diffraction peut être calculé en additionnant le changement de phase Φ au terme de frange.

Commençons par le diagramme de diffraction de la Ne ouverture :

\psi ={{\psi }_0}\left[\frac{\sin \left(\frac{{\pi a}}{\lambda }\theta \right)}{\frac{{\pi a}}{\lambda }\sin\theta}\right]\left[\frac{\sin
\left(\frac{N}{2}{kd}\sin\theta\right)}{\sin \left(\frac{{kd}}{2}\sin\theta \right)}\right]

Ajoutons désormais un terme Φ à \begin{matrix}kd\sin\theta\,\end{matrix} du second terme :

\psi ={{\psi }_0}\left[\frac{\sin \left(\frac{{\pi a}}{\lambda }\sin \theta\right)}{\frac{{\pi a}}{\lambda }\sin\theta}\right]\left[\frac{\sin
\left(\frac{N}{2}\big(\frac{{2\pi d}}{\lambda }\sin\theta + \phi \big)\right)}{\sin \left(\frac{{\pi d}}{\lambda }\sin\theta +\phi \right)}\right]

En prenant le carré de la fonction d'onde, on obtient l'intensité de l'onde.

I = I_0{{\left[\frac{\sin \left(\frac{\pi  a}{\lambda }\sin\theta\right)}{\frac{{\pi a}}{\lambda } \sin [\theta
]}\right]}ˆ2}{{\left[\frac{\sin \left(\frac{N}{2}(\frac{2\pi d}{\lambda} \sin\theta+\phi )\right)}{\sin \left(\frac{{\pi d}}{\lambda
} \sin\theta+\phi \right)}\right]}ˆ2}

I =I_0{{\left[\frac{\sin \left(\frac{{\pi a}}{\lambda } \sin\theta\right)}{\frac{{\pi a}}{\lambda }
\sin\theta}\right]}ˆ2}{{\left[\frac{\sin \left(\frac{\pi }{\lambda } N d \sin\theta+\frac{N}{2} \phi \right)}{\sin
\left(\frac{{\pi d}}{\lambda } \sin\theta+\phi \right)}\right]}ˆ2}

Maintenant, espaçons les émetteurs de  d=\begin{matrix}\frac{\lambda}{4}\end{matrix} apart. On choisit ce facteur pour d par simplification, mais n'importe quel fraction de la longueur d'onde fait l'affaire.

I =I_0{{\left[\frac{\sin \left(\frac{\pi }{\lambda } a \theta \right)}{\frac{\pi }{\lambda } a
\theta }\right]}ˆ2}{{\left[\frac{\sin \left(\frac{\pi }{4} N \sin\theta+\frac{N}{2} \phi \right)}{\sin \left(\frac{\pi }{4}
\sin\theta+ \phi \right)}\right]}ˆ2}

Le sinus atteint son maximum à \begin{matrix}\frac{\pi}{2}\end{matrix}, servant à mettre le nominateur du second terme = 1.


\frac{\pi }{4} N \sin\theta+\frac{N}{2} \phi  = \frac{\pi }{2}

\sin\theta=\Big(\frac{\pi }{2} - \frac{N}{2} \phi \Big)\frac{4}{N \pi }

\sin\theta=\frac{2}{N}-\frac{2\phi }{\pi }

Donc si N augmente, l'équation sera dominée par le terme \begin{matrix}\frac{2\phi}{\pi}\end{matrix}. Comme le sinus oscille entre −1 et 1, nous pouvons voir que régler \phi=-\begin{matrix}\frac{\pi}{2}\end{matrix} va donner un maximum d'énergie à :\theta = \sinˆ{-1}(1) = \begin{matrix}\frac{\pi}{2}\end{matrix} = 90ˆ{\circ} Si nous voulons par conséquent ajuster l'angle d'émission maximale, il suffit d'ajuster le changement de phase φ entre les émetteurs individuels. En réalité, le changement de phase correspond à l'angle négatif du maximum de signal. Une démonstration identique montre que le dénominateur de l'équation est minimisé par le même facteur.

Antennes réseaux à balayage électronique

Une antenne à balayage électronique est une antenne réseau qui comporte des systèmes électroniques permettant des changements d'états de la forme du faisceau émis. Selon leur nature, ces systèmes électroniques (déphaseurs, commutateurs, filtres) qui sont connectés aux élements rayonnants, agissent sur la forme, la direction, la fréquence ou la polarisation de l'onde constituée. Les réalisations de ces antennes sont particulièrement diversifiées et on distingue les antennes dites passives et les antennes dites actives.

Antennes passives

Une antenne à balayage électronique passive réalise la formation du faisceau émis (ou reçu) grâce à un ensemble de systèmes électroniques tels que des déphaseurs, des commutateurs, des atténuateurs. Le signal à émettre est distribué par un réseau ou par rayonnement à un ensemble de modules comportant déphaseur et élément rayonnant. Les systèmes d'augmentcation des signaux émis ou reçus sont réalisés hors de l'antenne.

Antennes actives

Une antenne à balayage électronique active correspond à une antenne passive dont les systèmes d'augmentcation des signaux émis ou reçus sont inclus dans l'antenne. Elle peut aussi contenir des systèmes électroniques avancés de réception, comme la conversion de fréquence ou le codage des signaux. Comparé à une antenne réseau, une antenne active est caractérisée par le fait que ces modules actifs sont positionnés entre les N éléments rayonnants et leurs sorties.

Utilisations

Voir aussi

Références

  1. Termium de l'Office québécois de la langue française
  2. P. D. Trinh, S. Yegnanarayanan, F. Coppinger et B. Jalali (en) Silicon-on-Insulator (SOI) Phased-Array Wavelength Multi/Demultiplexer with Extremely Low-Polarization Sensitivity IEEE PHOTONICS TECHNOLOGY LETTERS, VOL. 9, NO. 7, JULY 1997

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Antenne_r%C3%A9seau_%C3%A0_commande_de_phase.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu