Collecteur tournant

Les collecteurs tournants ou rotatifs sont des organes servant à créer une connexion électrique entre une partie fixe et, une partie tournante dans le cas d'une rotation multi-tours, à l'endroit où une transmission par câble serait impossible.



Catégories :

Machine électrique - Production de l'énergie électrique - Électrotechnique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un collecteur tournant électrique (aussi nommé joint tournant) est destiné... Un collecteur rotatif peut être décrit ainsi : Un collecteur rotatif sert à ... électriques et de puissance d´une une partie fixe à une partie mobile.... (source : )
Principe du collecteur tournant

Les collecteurs tournants ou rotatifs sont des organes servant à créer une connexion électrique entre une partie fixe (stator) et , une partie tournante (rotor) dans le cas d'une rotation multi-tours, à l'endroit où une transmission par câble serait impossible. On trouve surtout :

Collecteur à bague rotatif

En électrotechnique, un collecteur à bague rotatif (slip ring en anglais) est un organe servant à créer une connexion électrique entre une partie fixe (stator) et une partie tournante (rotor). On trouve ce genre de collecteurs surtout dans les alternateurs mais aussi certaines machines synchrones et asynchrones à rotor bobiné.

Fonctionnement

Balais carbone de contact

Le collecteur à bague rotatif consiste en un anneau conducteur de l'électricité (généralement en cuivre), fixé par une entretoise isolante sur l'axe de la machine. La connexion électrique est créée entre l'anneau et la partie fixe, le bornier, par un «balai» réalisé à base de carbone (ou une lame de métal souple dans les particulièrement petites machines). Avec deux anneaux et deux balais, il est envisageable de transférer l'électricité produite par les bobinages du rotor hors de la machine tournante ou, à l'inverse, d'alimenter l'ou les bobinages du rotor.

Ce type de collecteur s'apparente au collecteur commutateur rotatif des moteurs à courant continu, mais à la différence de ce dernier, il ne provoque aucune coupure : il est par conséquent plus fiable et produit moins de parasites.

Collecteur commutateur rotatif

En électrotechnique, un collecteur commutateur rotatif est un organe servant à créer une connexion électrique entre une partie fixe (stator) et une partie tournante (rotor), avec une fonction de commutation au cours de la rotation. On trouve ce genre de collecteur dans les machines à courant continu et les moteurs électriques universels.

Fonctionnement

Collecteur commutateur rotatif simplifié

Ce collecteur commutateur rotatif consiste en un anneau conducteur de l'électricité (généralement en cuivre), sectionné en un nombre pair de parties isolées entre elles, fixé avec une entretoise isolante sur l'axe de la machine. La connexion électrique est créée entre les parties conductrices et la partie fixée sur le stator (bornier), par une ou plusieurs paires de balais réalisés à base de carbone (ou des lames de métal souple pour les particulièrement petites machines) situées respectivement à 180°. On alimente en électricité le bobinage du rotor par ces contacts (fonctionnement en moteur) ou au contraire on récupère l'électricité produite par le bobinage du rotor (fonctionnement en générateur).

Fabricants

Les principaux fabricants de collecteurs tournants sont : Air Precision SAS, Label SAS, Ltn Servotechnik et Schleifring und Apparatebau GmbH (en Allemagne), Morgan-Rekofa et Moog Components Group (aux États-Unis et en Europe). Concernant les ensembles balais et porte-balais, le principal fabricant français est Carbone Lorraine. En Europe, la société belge Gerken est aussi particulièrement active sur ce marché.

Sources

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Collecteur_tournant.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu