Électroaimant de Bitter

Un électroaimant de Bitter aussi nommé solénoïde de Bitter ou bobine de Bitter est un type d'électroaimant bâti d'une succession de plaques circulaires de métal organisées en couches hélicoïdales récursives, à la place du respectant les traditions...



Catégories :

Dispositif électromagnétique - Traitement de l'énergie électrique - Électrotechnique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... liquides consistait à utiliser des champs magnétiques particulièrement intenses produits soit... soit par des électroaimants de Bitter (induction rémanente de 16 T... (source : )
Grenouille en lévitation dans un électroaimant de Bitter

Un électroaimant de Bitter aussi nommé solénoïde de Bitter ou bobine de Bitter est un type d'électroaimant bâti d'une succession de plaques circulaires de métal organisées en couches hélicoïdales récursives, à la place du respectant les traditions enroulement en spires de fil conducteur. Cette configuration spécifique a été conçue en 1933 par le physicien américain Francis Bitter.

Les électroaimants de Bitter sont utilisés pour produire des champs magnétiques extrêmement forts (jusqu'à 60 teslas en 2006). Les plaques empilées possèdent une grande résistance mécanique, pour pouvoir résister à la pression exercée dans le métal par les puissantes forces de Lorentz qui le parcourent, ces dernières augmentant comme le carré du champ magnétique. Qui plus est , un grande variété de trous circulaires est ménagée à travers les plateaux, où circule de l'eau qui refroidit la totalité du dispositif, car le chauffage résistif par effet Joule croît aussi comme le carré du champ magnétique.

Malgré les inconvénients du fort chauffage résistif, les électroaimants de Bitter sont utilisés dans les domaines réclamant de très puissants champs magnétiques, car les électroaimants supraconducteurs classiques ont une résistance mécanique particulièrement faible et ne peuvent opérer au-delà d'une certaine intensité (densité de courant critique), seuil auquel le matériau cesse d'être supraconducteur, quoique de nouveaux matériaux repoussent cette limite qui est d'ailleurs théoriquement plus élevée.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectroaimant_de_Bitter.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu