Générateur bêtavoltaïque

Un générateur bêtavoltaïque est un générateur électrique qui tire son énergie d'une émission radioactive de particules β -, c'est-à-dire des électrons.



Catégories :

Technologie nucléaire - Pile - Composant électrique - Électrotechnique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les piles bêtavoltaïques sont des générateurs d'électricité, mis au point il y a 50 ans, qui utilisent l'énergie de sources radioactives émettant des ... (source : )

Un générateur bêtavoltaïque est un générateur électrique qui tire son énergie d'une émission radioactive de particules β-, c'est-à-dire des électrons. L'hydrogène est une des sources essentiellement utilisées. Au contraire de la majorité des sources nucléaires, qui utilisent une réaction nucléaire pour générer l'énergie qui sera transformée en électricité (thermoélectrique et ionique), les bêtavoltaïques utilisent un processus de transformation non-thermique.

Les bêtavoltaïques ont été découvertes il y a plus de 50 ans. En 2005, un nouveau matériaux utilisant des diodes à base de silicium poreux a été proposé pour augmenter leur efficacité. Cette augmentation est essentiellement due à l'augmentation de la surface du matériel de capture.

Applications

Ces générateurs sont essentiellement destinés aux appareils portatifs, tels les téléphones mobiles ou les ordinateurs portables. On songe aussi à s'en servir pour des pacemakers. Aujourd'hui, ces appareils utilisent des batteries ayant une autonomie de l'ordre du jour ou de la semaine au maximum, et qui nécessitent par conséquent d'être rechargées particulièrement souvent, ce qui limite leur portabilité. L'utilisation d'une pile bêtavoltaïque permettrait de démultiplier la durée d'utilisation sans rechargement, qui pourrait alors atteindre 30 ans[1] dans le cadre d'une utilisation domestique.

De plus, la transformation nucléaire n'est pas exothermique, contrairement aux réactions chimiques des piles classiques.

Enfin, une pile bêtavoltaïque en fin de vie ne contient aucun élément nocif, contrairement aux métaux lourds ou non-recyclable contenu dans les piles ordinaires. [2]

Les bêta particules utilisées délivrent une faible quantité d'énergie et sont aisément isolées, comparé aux rayons gamma générés par des appareils plus radioactifs. Théoriquement, ces générateurs ne devraient pas émettre d'onde ni de particule dangereuse.

Inconvénients

Les bêtavoltaïques souffrent de dommages internes dus à l'énergie des électrons. Qui plus est , comme les émissions du matériel radioactif, elles diminuent doucement en activité. Ces générateurs vont par conséquent perdre progressivement leur énergie, mais uniquement après plusieurs années.

Notes et références

Annexes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9rateur_b%C3%AAtavolta%C3%AFque.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu