Plaque à induction

Les plaques à induction sont des plaques de cuisson fondées sur le principe des courants de Foucault.



Catégories :

Dispositif électromagnétique - Traitement de l'énergie électrique - Électrotechnique - Appareil de cuisson

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • De la place sur la plaque à induction est un confort que j'apprécie spécifiquement.... Quant aux casseroles, progressivement, je mettrai la qualité.... (source : )
Plaque à induction
Schéma de principe

Les plaques à induction sont des plaques de cuisson fondées sur le principe des courants de Foucault.

Dans ce type de plaque, des inducteurs sont positionnés sous la surface en vitrocéramique. Ces inducteurs génèrent un champ magnétique (ils sont parcourus par un courant électrique alternatif de fréquence 20 kHz) qui induit des courants électriques dans le métal du récipient posé sur la plaque. Ces courants produisent de l'énergie thermique (chaleur) par effet joule.

La surface de la plaque reste presque froide, chauffée seulement (par conduction) par le récipient. Il y a par conséquent peu de risques de se brûler en touchant la plaque après retrait de l'ustensile et aucun risque à la prise en main de son manche. Les parois du récipient sont aussi moins chauffées, mais aussi le couvercle éventuel.

Les ustensiles doivent être d'un métal magnétique, c'est-à-dire qu'un aimant «colle» dessus. C'est à dire, les casseroles à base de fer fonctionnent bien, tandis que celles à base de cuivre ou d'aluminium ne sont pas utilisables.

Les plaques à induction sont particulièrement intéressantes en cuisine, car à l'instar du gaz, elles n'ont pas d'inertie thermique du fait qu'il n'y a pas d'intermédiaire et que la chaleur est directement produite dans le fond du récipient. Quand on coupe l'alimentation électrique, la chauffe cesse immédiatement.

Elles sont aussi intéressantes car il n'y a pas d'émission de chaleur ailleurs que dans la casserole ainsi qu'une moindre déperdition énergétique et par conséquent une moindre dispersion de chaleur dans la cuisine.

Le nettoyage est facilité car, en cas de débordement, le liquide ne brûle pas sur la plaque étant donné qu'elle est (presque) froide.

Le principal inconvénient est le surcoût d'origine dû à l'obligation d'avoir un jeu de casseroles adapté. En effet, une dégradation rapide des casseroles par bombement du fond est observée si on ne dispose pas de modèles conçus pour (qui dispersent bien la chaleur) et en particulier si on utilise la plaque à sa puissance maximale. Ce phénomène est dû au fait que l'induction provoque des différences de température particulièrement importantes au sein des ustensiles.

Le rendement d'une plaque à induction est excellent : entre 80 et 90 pourcents.

Il faut préciser que ces plaques peuvent causer des dégâts aux appareils électroniques (de santé, par exemple) se trouvant à proximité. Certains spécialistes déconseillent ce type de plaques car la non-dangerosité pour la santé n'est pas prouvée scientifiquement (leur dangerosité n'est pas non plus prouvée).

Notes

Toutes les casseroles ne sont pas adaptées aux plaques à induction. Il faut, pour que cela soit le cas, que le fond de la casserole soit fortement aimantable. Dans ce cas, l'effet du champ magnétique est renforcé et les courants induits sont par conséquent bien plus importants. Finalement, c'est un avantage : il n'y a que les matériaux suffisamment aimantables qui soient adaptés. Ainsi, une fourchette ne devient pas immédiatement brûlante lorsque on l'approche d'une plaque à induction...

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Plaque_%C3%A0_induction.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu