Relais électromécanique

Un relais électromécanique est un organe électrotechnique donnant la possibilité la commutation de liaisons électriques.



Catégories :

Dispositif électromécanique - Traitement de l'énergie électrique - Électrotechnique - Interrupteur - Composant électrique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Un relais électromécanique est pourvu d'un bobinage en guise d'organe de commande.... Lorsque plus aucun courant ne circule dans la bobine, les contacts... (source : )
Relais électromécanique

Un relais électromécanique est un organe électrotechnique donnant la possibilité la commutation de liaisons électriques. Il est chargé de transmettre un ordre de la partie commande à la partie puissance d'un appareil électrique et permet, entre autres, un isolement galvanique entre les deux parties.

Schéma d'un relais électromécanique
Vue principale d'un relais double inverseurs.
Autre vue du relais en correspondance montrant le détail des contacts (NO à gauche et NC à droite).

Un relais est composé essentiellement d'un électroaimant, qui quand il est alimenté, transmet une force à un dispositif de commutation électrique : les contacts.

Fonctionnement monostable : les contacts commutent lorsque la bobine est excitée et le retour à l'état d'origine se fait lorsque la bobine n'est plus excitée. Fonctionnement bistable à une bobine : on excite la bobine pour que les contacts commutent : l'état ne change pas lorsque la bobine n'est plus excitée. Pour revenir à l'état d'origine, on excite la bobine en inversant la polarité à ses limites. Fonctionnement bistable à deux bobines : on excite la première bobine pour que les contacts commutent : l'état ne change pas lorsque la bobine n'est plus excitée. Pour revenir à l'état d'origine, on excite la seconde bobine.

Utilisations

Évolution

Le relais statique, entièrement électronique, remplace avantageusement dans énormément de situations le relais électromécanique. Une meilleure vitesse de commutation, silence de fonctionnement, insensibilité aux vibrations, sont quelques-uns de ses avantages sur l'électromécanique. Par contre il supporte – quelquefois – particulièrement mal les forts courants de court-circuit quoiqu'il soit le plus souvent équipé de protections internes.

Article connexe : Électronique de puissance.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Relais_%C3%A9lectrom%C3%A9canique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu